Mort d’Eric Rohmer : réactions

Il était l’un des plus grands auteurs du cinéma français », a réagit le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand, après la mort hier lundi d’Eric Rohmer, âgé de 89 ans. « Classique et romantique, sage et iconoclaste, léger et grave, sentimental et moraliste, il a créé un style qui lui survivra », a commenté l’Elysée.
Pour Véronique Cayla, présidente du centre nationale du Cinéma, Eric Rohmer était l « cinéaste de l’intime et de l’ineffable », un explorateur « raffiné » des rapports humains.
Le cinéaste, qui avait pris sa retraite voici deux ans après la sortie du film « les amours d’Astrée et de Céladon », venait d’être hospitalisé. Au cours de ses 25 films (« Les nuits de la pleine lune », « Ma nuit chez Maud », « Le genou de Caire », « Pauline à la plage »), celui qu’on comparait à Marivaux, homme de la Nouvelle Vague,  avait tourné notamment avec Fabrice Luchini, Arielle Dombasle, Pascal Greggory, Marie Rivière, Pascale Ogier.

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.