Ventes de livres : Amazon dans le collimateur

Après les députés, les sénateurs ont à leur tour adopté la nuit dernière une proposition de loi qui retire certains avantages financiers aux vendeurs de produits culturels (livres notamment) en ligne comme l’Américain Amazon. But : rééquilibrer le marcher et mieux protéger les libraires indépendantes, en grande difficulté. Les élus ont décidé que les vendeurs sur Internet ne pourront plus cumuler la gratuité des frais de port et la remise autorisée de 5% du prix du livre. Une pratique jugée déloyale par les libraires. Ce texte doit repartir maintenant à l’Assemblée pour son adoption définitive.

 

 

 

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.