1963, l’année où de Gaulle a raté le prix Nobel

 

Cinquante ans après, l’Académie suédoise Nobel vient de révéler que le général de Gaulle était en lice en 1963 pour le prix Nobel de littérature. Finalement, le prix était revenu au poète grec, Georges Seféris. De Gaulle éait alors président de la République. Il avait été présélectionné sur une liste de 80 noms où figuraient aussi le poète chilien Pablo Neruda et l’auteur irlandais Samuel Beckett. Dix ans plus tôt, son complice de guerre l’Anglais Winston Churchill avait déjà été récompense du même prix. En 1963, Charles de Gaulle avait déjà publié ses « Mémoires de guerre », mais pas encore ses « Mémoires d’espoir ».

 

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.