Résultats scolaires : la téléréalité dans le viseur

Selon des statistiques du ministère de l’Education, analysées par deux chercheurs sur le site des « Cahiers pédagogiques », il vaut mieux regarder moins de téléréalité et lire plus pour avoir au moins la moyenne en classe de troisième. Le visionnage très fréquent de ces programmes (et des séries romantiques) nuit aux performances intellectuelles. Contrairement aux téléréalités, la lecture  enrichit le vocabulaire. L’étude note : »un élève moyen qui lit beaucoup aurait une note de 14 sur 20″, alors qu’un élève « qui est accro à la téléréalité aurait 8,4 sur 20 ». L’étude porte sur des collégiens de 2011. Les jeux vidéos semblent plus inoffensifs.

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.