Nicolas Demorand et « Libération » divorcent

Des ventes en chute libre, un déficit et des dettes qui mettent en péril le journal, une rédaction qui réclamait son départ : Nicolas Demorand (42 ans) jette l’éponge. Le directeur du conseil de surveillance de « Libération », arrivé en 2011, annonce dans une interview au « Monde » qu’il quitte le quotidien « Libération », en crise. Il explique que, dans une industrie en crise, son boulot a été pour l’essentiel de chercher de l’argent pour sauver le journal papier, et que le virage numérique indispensable à son goût suscite trop de blocages. Avant d’entrer à la tête de « Libération », Nicolas Demorand avait animé la matinale de France Inter puis le journal du soir d’Europe 1.

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.