L’homme qui parle et qui vaut 50 millions d’euros

Plus de vingt ans après sa mort, Francis Bacon bat des records. Un portrait peint en 1966 par l’artiste britannique de son petit ami George Dyer a été vendu hier à Londres par la maison Christie’s. L’enchère ? 51 millions d’euros. Ce « Portrait of George Dyer Talking » avait été présenté à Paris lors de sa création, puis au début des années 70 lors d’une rétrospective Bacon peu après le suicide de George Dyer. Francis Bacon, lui, est mort en 1992 à Madrid, âgé de 82 ans, sans voir cette vente d’hier, la plus élevée pour une de ses peintures en un panneau. Un triptype (en trois panneaux donc) du même peintre s’était déjà arraché l’an dernier à New-York pour 142,4 millions de dollars (environ 104 millions d’euros), devenant le tableau le plus cher au monde.

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.