Le CSA rappelle à l’ordre TMC et France 2

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel  fait la police, et le fait savoir. Le CSA a dans le viseur France 2 et TMC. La chaine publique après la diffusion le 22 février de « L’émission pour tous », le divertissement quotidien de Laurent Ruquier (18h30). Ce soir-là, une joueuse de l’équipe de France de football était invitée. Certains chroniqueurs (Titoff, Jérémy Ferrari, Christine Bravo)se sont alors livrés à des propos que le CSA juge « à caractère misogyne » Cela tombe d’autant plus mal que France 2 s’est engagée à soigner l’image de la femme. Le CSA est aussi en train d’étudier les propos « misogynes et sexistes » de journalistes sportifs de la chaine proférés lors des épreuves des Jeux Olympiques de Sotchi. Quant à TMC (groupe TF1), accuse le magazine « 90’Enquêtes », présenté par Carole Rousseau, de ne pas avoir respecté le droit à l’image d’un homme. En difficulté médicale, on le voyait secouru chez lui par une équipe de secouristes. Sa femme s’est plainte de l’intrusion non souhaitée des caméras.

 

 

TMC : mise en garde pour non-respect du droit à l’image

Le CSA a mis en garde la chaîne TMC (groupe TF1) pour non-respect du droit à l’image, a-t-il indiqué dans une décision prise en assemblée plénière du 29 janvier. Les faits remontent à la diffusion(

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.