Delacroix : condamnée, elle avait dégradé un tableau

Elle voulait « élever le niveau de conscience du peuple ». Au nom du peuple, une jeune femme de 29 ans a été condamné hier par le tribunal correctionnel de Béthune (dans le Pas-de-Calais) à 8 mois de prison avec sursis. Elle devra aussi se faire soigner, dédommager le Louvre-Lens, et est interdite de musées. C’est elle qui avait tagué au feutre en février 2013 le fameux tableau de Delacroix « La liberté guidant le Peuple sur 30 cm de long et 6 cm de heut, avant d’être arrêtée puis internée. Son inscription faisait référence aux attentats du 11-Septembre à New-York. Elle risquait jusqu’à sept ans de prison et 100.000 euros d’amende.

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.