Le gouvernement veut mieux protéger la musique

Question : comment mettre en valeur au mieux la musique dans les médias ?  Le ministère de la culture s’interroge, et a commandé un rapport, qui vient de lui être rendu. Plusieurs pistes. D’abord, inscrire dans le cahier des charges du groupe public France Télévisions l’obligation de programmer au moins un rendez-vous musical en prime time chaque semaine. Il faudrait aussi inscrire un seuil minimum de chansons françaises. But : la défense de notre langue. Plus encore : les radios musicales seraient taxés pour subventionner les auteurs et paroliers de langue française, via les éditeurs de musique. Ce rapport suggère encore d’instaurer une taxe internet pour la vidéo à la demande pour les sites proposant un modèle gratuit financé par la publicité. Sa proposition de taxer les sociétés de vidéo à la demande basées hors de France est déjà inscrite dans le débat législatif. Dernière idée : intensifier la lutte contre la piraterie. (En photo, Charles Aznavour et Virginie Guilhaume, animateurs du divertissement « Hier encore » sur France 2).

 

 

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.