Indemnisation chômage, ce qui peut changer

La dernière nuit de négociation autour de la nouvelle convention Unedic a accouché d’un accord, dévoilé ce samedi matin. Patronat et syndicats (CFDT, FO, CFTC) ont défini de nouvelles règles pour indemniser les chômeurs. Première mesure : la mise en place dès le 1er juillet des droits rechargeables, où les demandeurs d’emploi gardent l’ensemble de leurs droits en cas de reprise d’emploi. C’est une incitation à la reprise d’activité tout en améliorant la couverture. Le régime des intermittents a été durci, mais ne disparait finalement pas. Ils seront plafonnés à 5.475 euros bruts mensuels. Les seniors devront cotiser plus longtemps.  Quant aux cadres qui quittent leur entreprise (hors licenciés économiques) avec d’importantes indemnités de départ, ils devront attendre jusqu’à 180 jours pour être indemnisés. les partenaires sociaux espèrent réaliser près de 400 millions d’euros d’économies. Cet accord devra recevoir l’aval de l’Etat.

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.