Le Front de gauche, c’est aussi dans la presse

Le front de gauche, cela pourrait aussi exister dans la presse nationale. Ce week-end sur Canal +, le banquier Matthieu Pigasse s’est dit prêt à racheter le quotidien « Libération », aujourd’hui au bord du dépôt de bilan. Avec Pierre Bergé et le patron de Free Xavier Niel, il est déjà propriétaire du ejournal « Le Monde », et est en voir d’acquérir l’hebdomadaire « Le Nouvel Observateur ». « Si « Libération » est à vendre, nous serons là ». Voilà qui est clair. « Quand on est de gauche, on ne peut pas rester indifférent au sort « de ce journal. Le trio n’en est qu’au début de son association. Ils le disent et affirment même regarder tous les dossiers : radio, presse, internet, édition. Sans y voir pour autant de menace pour le pluralisme.

 

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.