Données personnelles : Twitter, Facebook, Google dans le viseur

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a annoncé ce mardi qu’elle passait à l’action. Elle va assigner au civil les géants d’internet  a Twitter, Facebook et Google devant le tribunal de grande instance de Paris. Motif : des clauses jugées abusives ou illicites sur les données personnelles dans les conditions d’utilisation de ces réseaux sociaux. En juin, l’association s’était adressé à ces trois entreprises, leur envoyant une mise en demeure. En vain. Elle saisi donc un juge aujourd’hui pour faire le tri dans des conditions d’utilisations qu’on ne prend même pas la peine de traduire, et qui sont « inaccessibles, illisibles, remplies de liens hypertextes ». Un problème de taille, puisque ces trois entreprises du net « persistent à s’autoriser très largement la collecte, la modification, la conservation et l’exploitation des données des utilisateurs et même de leur entourage. » L’UFC-Que Choisir lance par ailleurs une pétition pour réclamer une protection des données personnelles au niveau européen. Google s’est déjà faite prendre en France pour n’avoir pas respecté les règle de protection des données personnelles.

 

 

 

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.