Le travail au noir coûterait à l’Etat 40 milliards d’euros

Selon une enquête de RTL et du magazine économique « Capital », le travail au noir représenterait pour 2013 environ 40 milliards d’euros de manque à gagner pour le fisc et la sécurité sociale. Cette pratique aurait fortement augmenté depuis six ans. La crise économique que nous vivons en toile de fond explique cette tendance, sur fond de hausse de la fiscalité qui ont amoindri l’avantage du crédit d’impôt pour payer les travailleurs à domicile. On constate d’ailleurs que le nombre d’heures rémunérées est en recul de 4,5 % pour 2013. Du coup, les services à la personnes coûtent plus cher. Alors, qui travaille au noir ? D’après cette enquête, à peu près tout le monde, professionnels, auto-entrepreneurs et salariés.

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.