« Libération » : le quotidien vers une sortie de crise

Le quotidien en crise « Libération » a une nouvelle tête. Les actionnaires du journal ont désigné comme directeur opérationnel Pierre Fraidenraich, un ancien directeur de la chaine d’infos iTélé (groupe Canal+ ). Celui-ci pourrait dans la foulée prendre la tête du Directoire. Pierre Fraidenraich vient donc remplacer Nicolas Demorand, patron qui n’avait plus la confiance de la rédaction et qui a jeté l’éponge en février. « Libération » traverse une très grave crise financière et se trouve au bord du dépôt de bilan, ses actionnaires refusant de poursuivre une exploitation déficitaire sans l’adoption d’un plan de relance qui passe par une recherche de nouvelles recettes hors journal (restaurant, lieu culturel…) en utilisant la marque. L’actionnaire Bruno Ledoux pourrait même devenir le principal propriétaire en injectant 18 millions d’euros dans l’entreprise, via une augmentation de capital, restaurant la trésorerie et finançant ce projet de diversification.

 

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.