Patrick Bruel ne chantera pas dans les villes FN

Dans une interview au magazine « Technikart », Patrick Bruel a réaffirmé qu’il n’irait pas se produire dans des villes gagnées par le Front national, lors des dernières élections municipales. «Je ne veux pas me produire devant une institution dont je méprise l’idéologie», explique t-il, parlant d’élus défendant un « discours populiste ». Pas de Patrick Bruel donc pendant les six prochaines années à, par exemple, Hénin-Beaumont, Fréjus, Béziers, Mantes-la-Ville, Le Pontet ou encore Beaucaire. Le chanteur avait déjà annulé des concerts au milieu des années 90 à Orange, Toulon et Marignane, trois villes remportées à l’époque par le FN. Rappelons que Patrick Bruel n’est pas le seul artiste à boycotter ainsi le parti de Marine Le Pen : Olivier Py, le directeur du festival d’Avignon, avait dit en mars que le prestigieux rendez-vous du théâtre serait délocalisé sur le Front national emportait la mairie d’Avignon. Ce qui n’est pas arrivé.

 

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.